Ca fait plusieurs fois que je vous parle de mon expérience à Boston. Mais je n’ai jamais vraiment expliqué pourquoi j’y étais allée.


A la fin de ma licence, j’ai connu une phase de "ras-le-bol". Marre des cours, marre des gens et peut-être même marre de celle que j’étais. J’ai donc pris la décision de changer d’air et d’aller voir ailleurs. C’est pourquoi j’ai pris une année de césure pour aller étudier l’anglais à l’étranger.

Rapidement, je me suis focalisée sur les Etats-Unis. Mon coeur balançait entre Miami, destination chaude de la Floride, et Boston, ville beaucoup plus européenne au nord du pays. Après avoir consulté pas mal de sites, de blogs et m’être renseignée sur les différents coins, j’ai finalement choisi Boston.

L’objectif était de partir pour améliorer mon anglais. J’ai donc fait un benchmark de toutes les écoles de langues dans la ville et mon choix s’est porté sur l’English Language Center (ELC), basé à Beacon Hill.

étudier aux états-unis
étudier aux états-unis

ELC est une école spécialisée pour les étrangers qui veulent étudier l'anglais. Ils proposent différents cours : de la grammaire, de la conversation et de la compréhension de texte (en gros). Ca peut paraitre rébarbatif, mais pas du tout ! Les profs sont très cool et arrivent à faire des cours vraiment ludiques.

L’école propose aussi des cours spécialisés, comme l'anglais des affaires ou la préparation du TOEFL. Personnellement, j’ai suivi les cours de Cambridge, qui m’ont préparée au Certificate in Advanced English (CAE). Pendant cette préparation, qui a duré 3 mois, j’ai eu les 3 mêmes professeurs et j’étais dans la même classe que 10 autres étudiants. Nous venions de Corée, de Colombie, d’Espagne, de Lybie, de Belgique... Un vrai melting pot !

étudier aux états-unis
étudier aux états-unis

Ce qui m’a tout de suite plu dans cette école, c’est son côté moderne. L’école était comme neuve : des couleurs flashy, des meubles modernes et un équipement dernier cri. Par exemple, il y a une super salle informatique ouverte toute la journée. Autre avantage : la localisation de l’école. Nous étions au 1er étage d’un immeuble de Beacon Hill. A deux pas du parc Boston Common et du centre ville. Il y avait plein de petites boutiques à proximité pour nous acheter à déjeuner. On n’aurait pas pu rêver mieux !


J’ai absolument tout aimé dans cette école : les cours (ludiques), les activités (idéales pour découvrir Boston), les profs (hyper sympas et pédagogues), les lieux (modernes), la localisation (plus central y’a pas).
En revanche, c’est un peu cher, mais je ne regrette vraiment pas cet investissement.

étudier aux états-unis

Il y a aussi une salle commune, avec un frigo et des micro-ondes pour ceux qui préfèrent ramener leur propre déjeuner (ce qu’on a tous rapidement fait vu le coût de la vie à Boston). C’est aussi l’endroit où certaines activités étaient organisées. Par exemple, j’ai découpé des citrouilles et décoré des maisons en pain d’épices ici-même 😉

étudier aux états-unis
étudier aux états-unis

Etudier aux Etats-Unis : mon bilan

Ces 4 mois passés aux Etats-Unis ont été absolument parfait. J’ai bien évidemment adoré vivre là-bas, découvrir une autre culture, explorer Boston et les alentours. Mais le choix de mon école a beaucoup contribué à l’expérience que j’ai vécue. J’ai rencontré des personnes extraordinaires et certaines sont devenues de vrais amis. Je me suis sentie parfaitement intégrée, en grande partie grâce à mes professeurs, qui étaient bienveillants, toujours là pour aider et en plus vraiment très drôles !

Mais avant tout, j’ai passé 4 mois avec des gens venant de tous horizons, de pays situés à l’autre bout du monde, parfois même de pays en guerre. J’ai pu discuter, échanger avec eux. Et c’est certainement ce qui m’a le plus marqué. Cette ouverture d’esprit m’était essentielle pour avancer et je ne m’en étais pas encore rendue compte.


L’objectif premier (améliorer mon anglais) a été atteint et justifié par l’obtention d’un diplôme reconnu internationalement (yeah !), mais j’ai obtenu tellement plus grâce à ce séjour. 
Je suis revenue transformée. Quitter Boston a été vraiment dur, mais je suis reconnaissante de l’expérience exceptionnelle que j’ai eu la chance de vivre. Et je la conseille à tout le monde !

Si vous voulez plus d’infos sur ELC, n’hésitez pas à me contacter, je serais ravie de vous renseigner 🙂