Vendredi, c'était un jour férié ici au Canada et la météo annonçait une journée parfaite. Des amis français m'ont donc proposé de me joindre à eux pour une petite escapade à Mont Tremblant.


Mont Tremblant, c'est une petite station de ski située à seulement 1h30 de Montréal. La route se fait hyper rapidement (surtout quand on a de la bonne musique) et le dépaysement est total.


Mais avant de rejoindre la station, on a fait un stop dans un petit village tout mignon, avec des maisonnettes aux allures de Disneyland. Rien à voir avec la grande ville que l'on venait de quitter, ça faisait du bien d'avoir autre chose que des buildings sous les yeux. On s'est fait un petit restaurant mexicain super sympa et on a continué notre périple jusqu'à Mont Tremblant.

Mont Tremblant
Mont Tremblant
Mont Tremblant

Les français débarquent à Mont Tremblant

Début d'après-midi, nous voilà à Mont Tremblant. C'était assez drôle d'arriver dans ce petit village de montagne, totalement différent de ceux que l'on connait en France. J'avais l'impression d'être en plein milieu d'un dessin animé ! Avec toutes ces façades plus colorées les unes que les autres et ces bâtiments impeccablement alignés, c'était comme se balader dans une production Disney.

J'ai été assez émerveillée dès mon arrivée, car ça ne ressemblait à rien de ce que j'avais déjà vu. Et justement, c'est la partie que je préfère dans un voyage : la découverte de l'inconnu.

Mont Tremblant
Mont Tremblant

Le truc vraiment sympa à faire, c'est le petit téléphérique à l'entrée de la ville. Il est gratuit et permet de rejoindre le haut de la station. Non pas que ce soit très long (ou difficile) à faire à pied, mais j'ai adoré cette petite activité. En prenant un peu de hauteur, on a un bien meilleur point de vue et on voit des choses plus originales, comme des gens en train de se prélasser dans un jacuzzi par exemple ! En fait, c'est un peu comme si on faisait un tour de manège et qui n'aime pas ça ?


Pour redescendre en bas du village, on a déambulé dans la rue commerçante. Boutiques de vêtements, de souvenirs et restaurants s'enchainent et rendent l'endroit très vivant.

Mont Tremblant
Mont Tremblant
Mont Tremblant
Mont Tremblant

Lorsque l'on atteint le haut de la ville, on arrive au pied des pistes. C'était d'ailleurs assez drôle de voir des skieurs, alors que 2 jours avant, il faisait 25°C ! Mais du coup, vous vous doutez que la qualité de la neige n'était pas top.
En achetant un pass piéton, il est possible de prendre les oeufs pour rejoindre le sommet de la montagne. On voulait une meilleure vue sur les environs, donc on s'est lancé !


Note à moi-même : ne jamais aller en haut d'une montagne recouverte de neige en baskets. Bah oui, c'était bien sympa de visiter, mais tout là-haut, c'était bien enneigé ! Et on n'était pas vraiment équipé pour faire une balade dans la neige, donc on a eu les pieds légèrement humides. Mais peu importe, parce qu'on a bien rigolé 😊

Le contraste des paysages était assez frappant. Les lacs étaient gelés, certaines montagnes étaient encore recouvertes de neige... Mais pourtant, il n'y en avait plus sur les arbres, qui n'avaient pas pour autant récupérés leurs feuilles.
Autre point assez amusant : l'altitude en haut de la montagne. Nous dominions le paysage et pourtant, on était à seulement 875m de hauteur ! Ca nous change de nos montagnes Alpines et Pyrénéennes qui atteignent facilement les 2000 mètres.

Mont Tremblant
Mont Tremblant

J'ai vraiment beaucoup apprécié cette journée. Déjà, parce que j'étais avec des copains, mais aussi parce que les paysages découverts valent le coup. La station a un petit air enfantin et c'est agréable de s'y promener. Nous avons fait le choix d'aller tout en haut avec le téléphérique, mais je ne le recommande par forcément à cette période en tant que piéton. La vue est jolie, mais doit être encore plus belle en plein été, lorsque tout est verdoyant. D'ailleurs, il y a des observatoires, qui n'étaient pas accessibles lors de notre visite à cause de la neige.

Infos pratiques

  • La ville est facilement accessible par la route. Nous avons choisi l'option location de voiture et en divisant les frais à 4, ça nous est revenu à une vingtaine de dollars par personne (environ 15€). Mais il est aussi possible de s'y rendre en bus depuis Montréal, n'hésitez pas à visiter ce site internet pour plus d'infos.
  • Le pass piéton pour le téléphérique qui permet d'aller tout en haut de la montagne est à 21$ CAD, soit environ 15€, et s'achète directement sur place.
  • Il y a plein de restos et snacks dans la ville pour se restaurer. Par exemple, j'ai testé une spécialité canadienne : la Queue de Castor ! Je vous rassure, ce n'est pas vraiment une queue de castor, mais une sorte de gaufre cuite dans l'huile.