Le week-end dernier, je suis partie en expédition à Toronto et aux Chutes du Niagara. J'avais déjà mis les pieds à Toronto (et j'avais eu un vrai coup de coeur), mais c'était ma première aux Chutes du Niagara. J'étais assez curieuse de les voir, car depuis que je suis arrivée à Montréal, j'ai entendu pas mal d'avis contradictoires. Certains m'ont dit que ça ne valait pas le coup, que la ville était beaucoup trop touristique. Et au contraire, d'autres étaient assez emballés parce qu'ils avaient vu.

Soyons honnêtes, les Chutes du Niagara me faisaient un peu (complètement) rêvé, c'est mythique, non ? Donc j'étais super excitée à l'idée de les voir pour de vrai !


Nous avons commencé par aller en haut de la Skylon Tower, qui offre une vue panoramique sur les Chutes. Et c'était très chouette ! J'ai été saisie par le spectacle, vraiment. Je suis peut-être un peu émotive, mais j'ai presque eu les larmes aux yeux 😉
Le vent soufflait énoooormément là-haut, mais la vue vaut vraiment le coup ! Et si ça vous intéresse, sachez que vous pouvez manger dans le restaurant qui s'y trouve, tout en profitant d'une vue dégagée sur Niagara.

Chutes du Niagara

La Skylon Tower

Chutes du Niagara

Après ça, on a eu droit de voir un petit film sur les mythes, légendes et miracles qui ont eu lieu aux chutes de Niagara. Le film était pas ouf, mais on a appris des anecdotes assez hallucinantes. Saviez-vous qu'un petit garçon avait survécu après être tombé du haut des chutes ? 

Mais le plus chouette restait à venir... 

Chutes du Niagara
Chutes du Niagara

Après nous être équipées d'un magnifique poncho rouge en plastique, embarquement pour une croisière au plus près de l'action... Et ça c'était DINGUE !!! On a pris une bonne douche (le poncho était surtout efficace pour le corps, mais pour la tête beaucoup moins), mais on s'est éclaté. Il y avait beaucoup de vent et on s'est pris des bourrasques d'eau en plein dans la figure. Difficile de faire de supers photos quand ton appareil n'est pas waterproof, mais je ne me suis pas trop mal débrouillée je trouve 😛 En tout cas, j'en ai pris plein les yeux (au sens propre comme au figuré 😉 ).

Chutes du Niagara
Chutes du Niagara
Chutes du Niagara
Chutes du Niagara

Les Chutes du Niagara : un peu d'histoire

J'ai été stupéfaite et impressionnée par les chutes. Le bruit est saisissant et on se demande d'où vient toute cette eau. D'ailleurs, c'est la question que je me suis posée toute la journée. J'ai donc fait mes petites recherches et j'ai appris que l'eau des chutes provient de 4 des 5 grands lacs de la région. Et au passage, il faut savoir que les Chutes du Niagara sont constituées de 3 chutes appelées Horseshoe, Bridal Veil et American. Elles se situent sur la frontière entre les Etats-Unis et le Canada. Du coup, selon le pays dans lequel vous êtes, la vue n'est pas la même !


J'avais vraiment envie de voir les Chutes du Niagara, depuis longtemps ! Déjà quand je vivais à Boston, je voulais me planifier un week-end là-bas, mais le temps passe vite et l'occasion ne s'est pas présentée. Je suis donc hyper contente d'avoir enfin pu m'y rendre. Surtout que cette visite était aussi un peu symbolique pour moi... J'ai eu une pensée émue pour mes grand-parents, qui rêvaient, eux aussi, de les voir.

Chutes du Niagara

Cette découverte des Chutes du Niagara a été magique. Certes, la ville de Niagara est un vrai parc attractions, avec grande roue, train fantômes et tout ce qui va avec, mais ça ne m'a pas choqué plus que ça. J'étais vraiment venue pour voir les chutes et je n'ai pas été déçue. Si vous planifiez une visite là-bas et que vous avez un budget serré, vous pouvez vous passer de la Skylon Tower et du film. L'observatoire dans la ville vous permettra de faire des photos gratuitement 😉 En revanche, ne faites pas l'impasse sur la croisière. C'est rapide (une quinzaine de minutes) et l'expérience est super ! Je vous laisse un petit aperçu de ce que j'ai vécu, en espérant vous avoir donné envie d'y aller...